Des fêtes pour tous, y compris les proches aidants d'une personne atteinte de l'Alzheimer.

Mis à jour : 26 sept. 2018

Chers proches aidants,


La période des fêtes est aussi pour vous. Vous y avez droit et même, vous le méritez!


Cette période de l’année entraîne souvent des changements dans les habitudes de vie, dans la routine quotidienne. Ces changements peuvent soulever de l’anxiété chez la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer (PA). Elle peut s’exprimer par des attitudes et des comportements inhabituels voire désagréables. Donc, il faut essayer de contrer ses montées d’anxiété tout en sachant que l’imprévu fait partie intégrante du quotidien d’un proche aidant d’une PA.


Voici quelques recommandations pour le temps des fêtes :

  • Cherchez à conserver la routine de vie de la PA ;

  • Restez attentif à l’apparition des signes d’insatisfaction ou d’anxiété chez la PA. Plus vous réagirez rapidement, plus les attitudes et les comportements désagréables pourront s’amenuiser ;

  • Planifiez toujours un plan B, surtout si vous sortez la PA de son domicile ;

  • Si vous faites une sortie, prévoir un retour à son domicile plus tôt que prévu. Il n’est pas nécessaire que ce soit vous qui reveniez. Parlez-en avec vos proches pour identifier une personne ou deux qui reviendront à la maison avec la PA ;

  • Durant l’événement, à domicile ou ailleurs, prévoir des moments de tranquillité avec la PA : promenade à l’extérieur, retrait dans une pièce à écouter de la musique, à regarder une émission ou un film, à feuilleter des livres ou des magazines, à jouer à un jeu, ou simplement faire une sieste ;

  • Prévoyez des vêtements de rechange qui s’avéreront fort utiles en cas d’incident ;

  • Informez vos proches des impacts de la maladie sur les changements d’attitudes et de comportements de la PA. Enseignez à vos proches la façon de réagir. Cette approche peut se faire avant l’événement ;

  • Soyez attentif à la consommation d’alcool et de nourriture de la PA. Les verres qui traînent peuvent inciter la PA à les boire. Il en est de même avec la nourriture. Certaines PA mangent et boivent ce qu’elles voient.

  • Toujours intervenir calmement auprès de la PA ;

  • Ne jamais disputer, blâmer ou critiquer la PA. Remettre poliment à sa place une personne qui le fait ;

  • Évitez de hâter la PA. Prévoir toujours un surplus de temps ; Pensez à partager temporairement certaines responsabilités avec vos proches. Il y a peut-être des fées et des pères Noël qui n’attendent que ça ;

  • Visez à ce que l’activité ou la visite avec la PA soit agréable pour elle et pour vous. La durée du moment avec elle devrait être secondaire. Il est préférable de passer moins de temps avec la PA et vivre un moment agréable plutôt que de rester plus longtemps avec elle et vivre une période désagréable.

Vivez pleinement les bons moments avec la PA et aussi, avec vos proches.



Communiquez avec nous
Notre adresse
Téléphonez-nous

© 2018 | SOUTIEN ALZHEIMER

514 508-7654

1 855 508-7654

10610-A, avenue Vianney

Montréal  Qc  H2B 2X9

Trousse médias