Suis-je épuisé comme proche aidant d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ?

Mis à jour : 25 sept. 2018

  • Fatigue constante ;

  • Raideurs régulières au cou, aux épaules, au dos ;

  • Durée prolongée des rhumes, des grippes ;

  • Sentiment d’être sous pression ;

  • Baisse de concentration ;

  • Perte d’intérêts pour diverses activités ;

  • Sentiment fréquent de frustrations ;

  • Abandon des activités sociales ;

  • Sautes d’humeur plus fréquentes ;

  • Hausse de consommation de tabac, alcool, médicaments ;

  • Hausse ou baisse marquée de l’appétit ;

  • Diminution de la libido.

L’apparition de problèmes de santé physique représente souvent les premiers signes d’épuisement.


Si vous vous reconnaissez, il est grandement temps de prendre soin de vous.

Des changements dans votre mode de vie deviennent nécessaires si vous désirez continuer d’aider la personne atteinte.


Avez-vous demandé de l’aide ?


Le recours à des intervenants familiers avec ce type de maladie peut se révéler pertinent pour vous aider à prendre les décisions les plus judicieuses.